Imprimer cet article

Création d'entreprise

Guide de la création

  • Les sites du créateur d’entreprise Les sites du créateur d’entreprise
  • Formalités Formalités
  • Les aides à la création Partenaires
  • Les partenaires conseils Aides
  • Les modes de financement Financement
  • La viabilité économique du projet : le dossier prévisionnel Business Plan
  • Le régime social du chef d’entreprise Régime social
  • Le régime fiscal de l’entreprise et du chef d’entreprise Régime fiscal
  • La place de l’immobilier d’entreprise Locaux pro
  • Le choix de la forme juridique Forme juridique
  • L’analyse du secteur d’activité Secteur d'activité
  • De l’idée au projet Projet

Même s’ils représentent un coût immédiat, les conseils sont un gage de réussite et permettent de limiter les risques pris au départ ou qui le seront dans le futur. Créer une entreprise requiert de solides compétences dans de nombreux domaines. Mais la plupart du temps, le porteur de projet n’est pas un spécialiste de la création ou de la gestion d’entreprise, il a donc besoin de se faire accompagner. Différents professionnels peuvent alors l’aider tout au long de sa démarche. Mieux, pour optimiser les chances de réussite d’un projet, il doit être bien préparé. Car il est acquis que les personnes qui se font assister lors de la création accroissent les chances de pérenniser leur entreprise. On estime qu’en moyenne 50 % des entreprises nouvelles franchissent le seuil de la cinquième année. Ce taux de survie passe à plus de 70 % chez les entreprises accompagnées.

Ces dernières années, de nombreuses mesures ont été prises par les pouvoirs publics pour favoriser la création d'entreprise, source de croissance pour notre économie. On trouve parmi ces mesures de nombreuses aides tant nationales que locales.
Parmi les mesures en faveur de la création d'entreprise figurent les aides auxquelles le créateur peut avoir droit. Il peut s'agir de subventions, de prêts à des taux bonifiés ou d'allègements de charges, fiscales et sociales notamment. Cela peut également consister en un accès plus facile à l'accompagnement du porteur du projet par une aide au conseil ou la mise en place de structures d'accueil.
Dans tous les cas, le créateur doit impérativement garder à l'esprit que son projet ne doit pas reposer sur l'obtention d'une aide. Celle-ci ne doit être qu'un complément favorisant la création

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2019