Le désir d’entreprendre se développe en France !
Imprimer cet article

Actualité de la création

Le désir d’entreprendre se développe en France !

Récemment publiés par l’Agence France Entrepreneur (AFE), les premiers résultats de l’Indice Entrepreneurial Français 2018 confirment la dynamique entrepreneuriale des Français.

Publié le

Analyser les tendances et décrypter le dynamisme entrepreneurial : récemment publié par l’Agence France Entrepreneur (AFE) et réalisé avec le soutien de Pôle emploi, de la Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur et le concours de TMO Régions , l ’Indice Entrepreneurial Français 2018 mesure l’évolution du désir d’entreprendre au sein de la population française.

Une opportunité professionnelle

Selon les résultats de l’enquête, menée auprès d’un panel de 2 500 personnes, l’envie d’entreprendre ne cesse de gagner du terrain. 30 % des Français âgés de 18 ans ou plus (soit 15 millions de personnes) se sont ainsi engagés – à un moment ou un autre – dans une dynamique entrepreneuriale. Un chiffre qui, selon l’AFE, « consolide les résultats de la première édition de l’enquête réalisée en 2016 ».

Dans le détail, 12 % des Français déclarent être « entrepreneurs », et pas moins de 20 % ont envisagé la création ou la reprise d’une entreprise durant l’année écoulée. 7 % d’entre eux ont engagé des démarches et 13 % ont créé ou repris une entreprise, qu’ils ont ensuite vendue ou fermée.

Par ailleurs, si 50 % des Français considèrent que le fait de créer une entreprise représente le choix de carrière le plus intéressant, 70 % partent néanmoins du principe que cette démarche doit traduire une réelle passion pour un métier.

Enfin, interrogés sur les 3 principales motivations pouvant les amener à concrétiser leur projet, les répondants ont le plus souvent tendance à citer : le fait d’être indépendant, la possibilité de s’épanouir et de réaliser un rêve, ou encore l’opportunité de gagner plus d’argent.

Pour consulter des chiffres complémentaires, rendez-vous sur : www.afecreation.fr 

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2018